Fiche de danse

Quadrille de Malville

Terroir

Pays de Nantes

Famille de la danse

Quadrille

Rédacteurs de la fiche de danse

Fiche de danse rédigée en janvier 2015 par Annaïg Bouligand dans le cadre de la captation des quadrilles de Haute-Bretagne par la confédération Kendalc’h, à partir du collectage fait dans les années 1984-1986 et des films de diverses années et des conseils de Christian Lillo.

Appellation

L’appellation de ce quadrille vient du fait que la source principale est Mélanie Fortun demeurant sur la commune de Malville. Les collecteurs ont donc gardé cette dénomination.

Situation géographique et historique

Il semble que ce quadrille était connu sur un territoire relativement restreint. Les témoignages recueillis permettent de délimiter son implantation sur les communes de  Malville et vraisemblablement Bouée, Cordemais en partie et de faible importance sur Bouvron.

Informateurs et témoignages

Ce quadrille était au répertoire du cercle de Malville dès sa création en 1956. Selon nos sources, les membres fondateurs l’Abbé Bourdeau et Michel Chéru avaient pris leurs informations principalement auprès de Mélanie Fortun. Pendant près de trente ans la transmission orale s’est poursuivie au sein du groupe. En 1984-1986, les danseurs du groupe, sous l’impulsion de Christian Lillo, ont repris contact avec les anciens de la commune : Pierre Hallereau, danseur et violonneux qui avait appris le quadrille dans les années 1918-1920 près de son oncle, et monsieur et madame David ainsi que Mélanie Fortun. Bien que très âgés, ils avaient pu encore danser et avaient accepté d’être filmés, ces films sont nos références actuelles.

Occasions de danse

Ce quadrille était dansé lors des festivités : noces, bals, etc.

Origine et famille de danse

Dès la fin du XVIIIe siècle, étant donné la profusion des contredanses, on va commencer à les regrouper sous l’appellation de pots-pourris. Petit à petit, on va les stabiliser pour aboutir, vers 1850, à l’élaboration de quadrilles ordonnés avec cinq figures (pantalon, été, poule, pastourelle, une figure libre souvent un galop). Nous retrouverons pour ce qui nous concerne les quadrilles du Comté nantais (Guénouvy-Conquereil, Grandchamp-des-Fontaines, Malville, Basse-Indre) ou encore celui de Saint-Brieuc.
Il est bien évident que l’arrivée en haute-Bretagne, puis surtout la pratique du quadrille en tant que formule-type sont nettement plus tardives que celles de l’original, si original, il y a. Cela va induire deux conséquences plutôt heureuses. La première est que même si la dissociation est apparente  entre les quadrilles dits de première génération et ceux de seconde génération, il arrive que l’on puisse rencontrer dans celui-ci ou celui-là des éléments épars, empruntés au modèle qui n’est pas celui de l’origine. La seconde conséquence est celle qui fait la richesse de l’emprunt et le fortifie, c’est que ces quadrilles ont intégré de façon plus ou moins sensible, en s’implantant, ce qui se faisait localement préalablement. Ainsi on va retrouver des pas, des paroles, des postures, des appellations qui au final vont faire de ces quadrilles dits au départ français ou américains des danses totalement spécifiques chez nous, danses qui font partie intégrante de notre culture populaire et traditionnelle.

Forme et structure de la danse

Ce quadrille se danse en double front, chaque cavalier ayant sa cavalière à droite. Si initialement il était composé de cinq figures doublées à chaque fois, il apparaît qu’assez rapidement dans la pratique de la danse une sixième figure (un rond) se soit intercalée  entre  la poule et le galop : avant-deux - avant-quatre - pastourelle - poule - rond - galop.
à ce jour nous n’avons pas d’informations précises sur l’origine de ce rond et aux raisons de son intégration dans le déroulé du quadrille.
Pour la pastourelle et la poule, traditionnellement on débutait la figure du côté de la mariée. Il n’y a quasiment aucun arrêt dans les figures. Les danseurs qui ne sont pas en mouvement doivent marquer le pas sur place.

Figure

Avant-deux

Traversé : 32 temps - « Pour le quadrille de Malville, en avant-deux ! »
Tous les danseurs démarrent ensemble du pied gauche. Il s’agit d’un pas de polka mais avec très peu de déplacement. Les filles traversent au milieu de la quadrette. Les épaules restent de face. Aux temps 15, 16 les danseurs se retrouvant sur la ligne de danse opposée se retournent épaule gauche. Ils reviennent à leur place sur les 16 temps suivants de la même manière.
Balancé : 16 temps - « Balancez ! »
Départ pied droit. C’est un balancé individuel, le danseur tourne sur lui-même. Sur le dernier tour, les garçons font un tour ¼ et les filles ¾ de tour. Ils se retrouvent ainsi face à face.

Queue du chat : 16 temps (4 tours) - « Queue du chat ! »
Le garçon fait le pas de pivot. La fille fait le pas appelé « un pied/deux pieds » mais sans sauté. Les mains de la fille sur les épaules du garçon, qui a sa main gauche sur l’épaule droite de la fille et la main droite à la hanche gauche de la fille

Avant-quatre

Avant-quatre : 16 temps - Pour le quadrille, en avant-quatre ! »
Départ pied gauche. Les couples se tiennent par la main droite. Tous les danseurs démarrent et avancent sur 6 temps (pieds joints au temps 6). Au temps 7 maintient de l’appui pieds joints, temps 8 talonné du pied droit. Il y a un léger salut avec le couple d’en face. Les danseurs reviennent à leur place en reculant (départ pied droit). Sur les 4 derniers temps, le garçon fait tourner la fille vers l’intérieur.

Traversé des garçons : 8 temps - « Traversez ! »
Après le tourné de sa cavalière et  sans marquer d’arrêt, le garçon enchaîne un traversé et rejoint la fille  en vis à vis. Les garçons se croisent épaule droite/épaule droite.
« Queue du chat ! » Le traversé se finit par une queue du chat (8 tps).

La chaîne des dames : 16 temps - « Chaîne des dames ! »
Départ pied gauche. Cavalier / cavalière « crochent »  bras gauche  / bras gauche et tournent sur leur ligne de danse.

Traversé des garçons : 8 temps - « Traversez ! »
Dans la continuité de la chaîne des dames, les garçons traversent, épaule gauche / épaule gauche, pour revenir à leur place. « Queue du chat ! » Le traversé se finit par une queue du chat (8 tps) avec sa cavalière.

Pastourelle

Avancé à deux : 16 temps
« Pastourelle du côté de la mariée, des filles, en avant-deux ! »
Départ pied gauche. Les  couples du « côté de la mariée » démarrent : avancé vers le couple en vis-à-vis en pas marché sur 8 temps, la fille pose sa main gauche sur l’épaule droite du garçon. Le garçon tient la fille par la hanche. Puis 8 temps de tourné (pas de la queue du chat).

Pastourelle : 32 temps
Départ pied gauche. Le cavalier (a) emmène sa cavalière à hauteur du cavalier (b) sur 8 temps. « Avancez trois ! »
Le cavalier (a) prend la main des deux cavalières qui sont dans le sens de progression et recule sur sa ligne de danse. Le cavalier (b) reste sur sa ligne de danse. Le cavalier (a) fait tourner les cavalières et repart vers le cavalier (b)
« Cavaliers, avancez quatre ! »
Le cavalier (b) prend les mains des deux cavalières. Le cavalier (a) fait tourner les filles pour qu’elles se retrouvent dans le sens de la marche.

Rond partout : 16 temps - « Rond à quatre ! »
Sur un  pas dit de « quadrille » (que l’on retrouve dans la plupart des quadrilles de  Haute-Bretagne). Les cavaliers portent les mains des filles. Les bras vont vers le haut lorsque les 2 pieds sont en appui au sol.

Queue du chat : 16 temps - « à vos places ! »
Ce valsé permet de revenir à sa place.

« Pastourelle de l’autre côté ! » Même figure.

Poule

Poule : 24 temps - « Poule du côté de la mariée, des filles, en avant-deux ! »
Départ pied gauche. Cavalière du côté de la mariée et le garçon en vis-à-vis commencent la figure. Ils avancent l’un vers l’autre. Ils se prennent main gauche main gauche au temps 3 et effectuent 2 tours au centre du double front. Les autres danseurs restent sur leur ligne de danse et marquent le pas sur place puis sur les temps 13-14-15-16 se positionnent pour former une ligne avec l’autre couple. Les garçons se retrouvent dans un sens et les filles dans le sens opposé.
« Balancez quatre ! »
Sur les 8 derniers temps les danseurs balancent les pieds vers l’avant (talon au ras du sol, pointe de pied levée) avec un léger saut sur le pied d’appui. On commence le mouvement par le pied droit.

Traversé : 8 temps - « Traversez ! »
Les couples, par un système de glissement, traversent afin de se retrouver sur la ligne de danse opposée. A l’arrivée, les garçons font tourner les filles vers l’intérieur du couple en faisant un léger salut.
Saluts : 16 temps - « Salut à deux ! »
Départ pied gauche. Les deux danseurs qui ont débuté la poule avancent l’un vers l’autre sur 4 temps, salut avec talonné du pied droit. Retour à leur place respective sur 4 temps : salut de son cavalier ou cavalière avec talonné du pied gauche.
« Salut à quatre ! »
Puis prise de main pour faire cette fois un salut à 4 (identique au salut à deux). Il y a donc un talonné du pied droit tous les 4 temps à l’exception des 4 derniers temps, le cavalier faisant tourner sa cavalière.

Traversé : 8 temps - « Traversez ! »
Les couples «reprennent» leur place. Les deux couples se croisent , la cavalière étant en léger retrait par rapport à son cavalier lors du croisement.

Queue du chat : 16 temps - « Queue du chat ! »

« Poule de l’autre côté ! »

Rond

Ronds des dames et messieurs : 16 temps - « Rond des dames au milieu ! »
Les femmes vont former un petit rond au centre. Elles se déplacent en pas marché dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, les bras repliés à hauteur du buste. Les hommes viennent former un deuxième rond autour de celui des femmes, ils tournent dans le sens des aiguilles d’une montre. Sur les 4 derniers temps, le rond des femmes s’écarte et les danseurs passent leurs bras (mains toujours jointes) au-dessus des danseuses pour former une grande ronde aux bras croisés.

Rond de Malville : 8 temps - « Rond de Malville ! »
Le pas est celui dit de « quadrille ».
Queue du chat : 8 temps - « à vos places ! »
Ce valsé permet aux danseurs de revenir à leur place.
Selon le nombre de couples, il est parfois difficile de revenir à sa place. Par exemple, le quadrille étant dansé à trois quadrettes pour la captation vidéo, vous remarquerez que les lignes de danse ont changé de côté. Si le quadrille est dansé à huit couples, il est fait deux ronds de dames. Dans ce cas, les couples peuvent revenir à leur place avant de faire le rond des messieurs. Il est toujours fait un seul rond des messieurs. La figure suivante étant le galop, le retour à sa place n’est pas nécessaire.

« Rond des messieurs au milieu ! »
Même figure, en commençant par les hommes au milieu.

Galop

Grand galop : 16 temps - « Grand galop ! »
Départ pied gauche, main gauche de la cavalière sur l’épaule droite du garçon. Le garçon tient la taille de sa cavalière avec sa main droite. Le déplacement se fait en pas d’écolier, dans le sens invers des aiguilles d’une montre, les hommes au centre.
Balancé : 16 temps - « Balancez ! »
Cette fois,  hommes et femmes font un pas de pivot.

Petit galop : « Petit galop ! »
Comme le grand galop. Le nombre de temps n’est pas déterminé.

Technique de pas

Pour toutes les figures : le pas marché
Pour les valsés de la « queue du chat » : pas de pivot pour les garçons, pas « un pied - deux pieds » sans sauté pour les filles
Pour l’avant-deux : pas de polka
Pour la pastourelle et le rond : pas dit « du quadrille », mais sans sauter
Pour la poule : pas balancé
Pour le galop : pas des écoliers

Style

Tout au long de la danse, on note une certaine fluidité dans l’enchaînement  au sein d’une même  figure et une certaine souplesse au niveau des genoux donnant l’allant à la danse.

Accompagnement musical

Le collectage effectué près de Monsieur  Hallereau  atteste que le quadrille était joué au violon. Lors du collectage dans les années 1980, nous avons appris qu’il pouvait être également chanté. Et bien  sûr, comme pour  beaucoup de répertoires, l’accordéon a supplanté très souvent le violon.
Traditionnellement les annonces sont faites par le musicien.

Ressources

Danses de toutes les Bretagnes volume VIII - Les quadrilles de Haute-Bretagne - Kendalc’h

Remerciements

Annaïg Bouligand pour la rédaction de cette fiche de danse à partir des archives du cercle celtique « Les Genêts d’Or » de Malville transmises par Christian Lillo
L’ensemble des générations de danseurs du cercle celtique de Malville qui ont, dès sa création, su conserver le quadrille et le transmettre. Le quadrille a été et est toujours au répertoire du cercle permettant encore sa transmission. Merci aux danseurs qui ont participé à la captation
Michel Guillerme pour la rédaction de la partie « Origine et famille de danse »
Yvette Peaudecerf pour la coordination du projet sur les quadrilles de Haute-Bretagne