Fiche terroir

Le pays Pagan

Le terroir

L’origine du mot « pagan » a donné lieu à de nombreuses hypothèses, notamment en le rapprochant du terme « païen ». L’explication la plus probable est à chercher du côté du latin et de l’expression « paganus » c’est-à-dire l’habitant d’un « pagus » une conscription rurale de la Gaule et plus généralement un bourg. Il faut donc plus voir dans le terme « paganiz » des paysans plutôt que des païens, même si avec le temps une connotation religieuse a pu être ajoutée à ce mot. Pour ce qui est des limites de ce terroir, elles sont assez vagues et chacun peut en avoir sa propre définition. C’est surtout à travers les pratiques traditionnelles comme le chant ou la danse qu’on remarque un particularisme assez net. Nous avons ici pris le parti prendre en compte toutes les communes recensées par René-Yves Creston dans son ouvrage Le costume breton, comme appartenant au groupe vestimentaire dit Pagan.

Les communes du pays Pagan

Plouguerneau Guisseny, Kerlouan, Brignogan, Plounéour-Trez, Goulven, Plouider, Saint-Frégant.

Les danses principales

La danse ronde aux trois pas, appelée ici Dañs Round, est la seule et unique danse pratiquée dans le pays Pagan. Peut-être diffusée par les gens de mer, c’est une forme de danse que l’on retrouve sur de nombreux littoraux. Il s’agit d’une ronde, où l’on alterne un court trajet de quatre temps vers la droite, puis vers la gauche, et cela indéfiniment comme le souligne Jean-Michel Guilcher, dans son livre : La tradition populaire de danse en Basse Bretagne . C’est en pays Pagan que cette danse a connu son plus grand succès, elle y a d’ailleurs développé une forme un peu particulière. Elle était pratiquée autant dans un cadre privé (repas de famille, mariages, danses du soir aux carrefours…) que lors d’événements publics (fêtes, pardons, après la levée du goémon, quand une aire à battre était à refaire…). Sa transmission a été quasi-ininterrompue, et la pratique de la dañs Round est encore assez vivante.

L'accompagnement musical

Le pays Pagan connait une tradition de chant très vivante, notamment pour le chant à danser puisque c’est le seul accompagnement qui existe pour mener la dañs round. Il se pratique habituellement dans la ronde où un danseur/chanteur mène la danse, et l’ensemble des danseurs sont invités à lui répondre. Il n’est pas rare de voir s’enchaîner plusieurs airs afin de faire durer la danse plus longtemps.Le riche répertoire des ronds pagan puise dans les deux langues, français et breton.

Le costume

D’après les travaux de René-Yves Creston, le costume masculin traditionnel aurait disparu en pays Pagan avant le début du XXe siècle. En revanche, il note qu’un « vêtement et une coiffure de travail spécialement maritimes, se sont maintenus sous leur forme primitive jusqu’à nos jours : le kab an oad, et le kalaboussenn ».
En ce qui concerne le costume féminin, si celui de tous les jours est sensiblement le même que celui porté dans tout le Bas-Léon, il n’en va pas de même pour les tenues de travail et surtout de cérémonie qui ont conservé des formes archaïques et qui sont particulièrement caractéristiques du pays Pagan. Ce dernier, porté lors de très grandes occasions (pardons, mariages…) est appelé le costume Damas. Il est d’une très grande richesse, et est notamment composé d’une veste et d’une jupe en damas de couleur rouge ou violette, de trois châles superposés, et d’une coiffe « kernapa » dont le montage est particulièrement sophistiqué.

Ressources

Collecteurs et témoignages
De nombreux collectages dont ceux réalisés par Eneour Abiven, Claude Jacob, Régis Simon, Yann Plougoulm sont accesibles sur la base Dastum
Ecomusée des goémoniers, Plouguerneau
Goulc’han Kervella et l’association Oaled Bro Bagan
Bibliographie
Guillorel Eva, Barzaz Bro-Leon, PUR-CRBC, 2012
Cahier Dastum n°3, Pays Pagan , Dastum, 1976
Guilcher Jean-Michel, La tradition populaire de danse en Basse Bretagne , Coop-Breizh, 2007
Elégoët Louis, Le pays Pagan , Pallantines, 2013
Fiches de danses Kendalc’h
Discographie
Un droiad e Bro-Bagan , Livre-Cd, Ti ar Vro Leon, 2013
Premel Yann-Ber, Chants du Pays Pagan , Cassette audio, 1993
Unan, Daou, Tri , Tradition chantée en pays Pagan, Tud ar vro, 2005
Un allig c’hoazh , chants et dañs round, Dastum, 2005
Danses de toutes les Bretagnes , Volume IV, Kendalc’h

Sous titre terroir 4

 

Sous titre terroir 5

Odoo CMS - a big picture

Sous titre terroir 6

A great way to catch your reader's attention is to tell a story. Everything you consider writing can be told as a story.

Great stories have personality. Consider telling a great story that provides personality. Writing a story with personality for potential clients will asist with making a relationship connection. This shows up in small quirks like word choices or phrases. Write from your point of view, not from someone else's experience.

Great stories are for everyone even when only written for just one person. If you try to write with a wide general audience in mind, your story will ring false and be bland. No one will be interested. Write for one person. If it’s genuine for the one, it’s genuine for the rest.